accueil | recherche | missions accomplies | FAQ
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

FAQ

Qu'est-ce qu'Opération PAJE ?
 
Opération PAJE est une entente spécifique qui vise à développer une démarche régionale intégrée et durable pour l’action en environnement à l’intérieur des pratiques pédagogiques des enseignants de niveaux secondaire et primaire en associant :
 
  • l’apprentissage;
  • le développement des compétences;
  • la sensibilisation aux problèmes environnementaux;
  • les actions concrètes dans le milieu.

Quels sont les objectifs pédagogiques d'Opération PAJE ?
 
Développer des Situations d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ) reflétant les besoins et les intérêts des enseignants et des élèves;
 
Offrir des solutions clé en main, incluant un soutien financier, pour les enseignants afin de faciliter la réalisation des SAÉ;
 
Développer, chez les élèves, des connaissances et des compétences disciplinaires.
 
Quels sont les objectifs environnementaux d'Opération PAJE ?

Contribuer à l’acquisition de connaissances en environnement de la région;

Réaliser des interventions qui arriment les besoins spécifiques de la communauté et les objectifs des programmes d’études tout en mettant à contribution l’expertise des partenaires du milieu. Ces interventions entraînent des résultats immédiats et mesurables pour la communauté et son environnement (exemple : réaliser des aménagements pour la faune et la flore, réduire l’érosion des berges le long des cours d’eau concernés, mettre en valeur le patrimoine naturel, etc.).
 
Qu'est-ce qu'une entente spécifique ?

Une entente spécifique est une convention associant la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec (CRÉCQ) à un ou plusieurs ministères du gouvernement du Québec afin de mettre en œuvre des mesures, des interventions ou des activités qui ont pour but de réaliser les priorités régionales de développement ou d’adapter l’action gouvernementale à ces priorités. D’autres partenaires de la CRÉCQ ou organismes gouvernementaux peuvent aussi être parties prenantes de l’entente.

Principales caractéristiques

Une entente spécifique de régionalisation constitue un outil de développement souple et concret, basé sur un partenariat gouvernement-région, qui possède les caractéristiques suivantes :

  • elle contribue à concrétiser les priorités régionales de développement ou elle permet aux ministères et aux organismes gouvernementaux d’adapter leurs interventions dans la région;
  • elle peut avoir une portée multisectorielle en engageant plusieurs ministères et organismes gouvernementaux;
  • elle peut avoir une portée interrégionale et concerner plus d’une région ou, à l’inverse, s’appliquer à une partie du territoire régional;
  • elle peut permettre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action régional concerté autour d’objectifs convenus en commun;
  • elle peut permettre aux intervenants régionaux de participer à la prise de décisions, à la mise en œuvre ou à la gestion d’opérations relevant de la responsabilité de l’État.
 
Conséquemment, l’entente spécifique est un outil qui doit entraîner une valeur ajoutée en modifiant les façons de faire.
 
Qu'est-ce qu'une Situation d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ) ?

La situation d’apprentissage et d’évaluation (SAE) est définie comme un ensemble constitué d’une ou plusieurs tâches à réaliser par l’élève en vue d’atteindre le but fixé. Elle permet :
 
à l’élève :
• de développer et d’exercer une ou plusieurs connaissances et compétences disciplinaires;

à l’enseignant :
• d’assurer le suivi du développement des compétences dans une perspective d’aide à l’apprentissage;
• de s’en servir pour la reconnaissance et l’évaluation des compétences de l’élève.
La situation d’apprentissage et d’évaluation est composée d’un contexte associé à une problématique (problème à résoudre ou question à traiter) et d’un ensemble de tâches complexes et d’activités d’apprentissage liées aux connaissances. La problématique est présentée aux élèves au début de la situation d’apprentissage et d’évaluation et sert de fil conducteur tout au long de celle-ci.
 
Une SAE sera significative si :
a) elle rejoint les orientations du Programme de formation de l’école québécoise et intègre les concepts associés à la progression des apprentissages;
b) touche les centres d’intérêt des élèves et pose des défis à leur portée;
c) permet de mettre en évidence l’utilité des savoirs.
 
Quelles sont les principales responsabilités des différents partenaires de l'entente spécifique ?
 
Tous les partenaires s’engagent à contribuer à la mise en œuvre de l’entente. Afin de coordonner la réalisation d’Opération PAJE, des responsabilités spécifiques ont été confiées à ces partenaires :

  • En tant que responsable en matière de développement régional, la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec (CRÉCQ) assure le volet administratif de l’entente. La coordination et la présidence du comité de gestion de l’entente est confiée au Forum jeunesse Centre-du-Québec, le comité de concertation en matière de jeunesse de la CRÉCQ.

  • Le Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) assure la coordination du volet environnemental de l’entente et est chargé d’établir les liens avec la communauté pour établir les besoins en termes d’actions environnementales terrain.

  • De son côté, la Commission scolaire des Chênes coordonne le volet pédagogique du projet pour valider l’arrimage des SAÉ avec les objectifs du programme d’enseignement.

Est-ce que ce projet s'arrime avec les objectifs gouvernementaux en matière d'environnement et d'action jeunesse ?
 
Ce projet s’intègre à la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2015 en favorisant le développement de la connaissance et la promotion de l’action responsable et de l’engagement. Le projet s’intègre également à la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 en favorisant la réussite éducative des jeunes, en développant leur expertise environnementale et en encourageant leur engagement dans leur milieu de vie.